mercredi, septembre 07, 2016

Tendres liens


« La menace pourrait-elle être une contrainte forte et la promesse une contrainte douce ? "
Céline Minard


... "ce sentiment funeste et doux, l'espérance", décrit par Raymond Aron qui rapporte que dans les premiers camps de la mort, un prisonnier était libéré chaque jour pour bonne conduite. A lui seul, il remplaçait utilement les barbelés, les clôtures et les miradors.  

Lu dans:
Céline Minard. Le grand jeu. Rivages. 2016. 192 pages.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home