mercredi, juin 29, 2016

Epitaphe


"Tout cela est fini         il est vrai
mais tout  en est agrandi  rehaussé   libéré
J’admirais la beauté
    à présent je fais partie de la beauté
    j’erre dans l’air
    gaz et eau pour une grande part     et je flotte sur l’océan
    je vous touche et je touche l’Asie
    au même instant     j’ai ma main sur les aubes
    et les lueurs de ce gazon
J’ai laissé un léger précipité de cendres à la terre
    en gage d’amour."
            Robinson Jeffers
Lu dans :
Robinson Jeffers. Écrit pour une pierre tombale. Anthologie de la poésie américaine, Alain Bosquet, Stock.
Liliane Wouters. Comme vient un voleur dans la nuit (peur, stupeur, poèmes). Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. 1998

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home