jeudi, février 04, 2016

Ces livres qui réchauffent

"Parfois
tu brûles un livre car
il fait froid
et il faut du feu
pour te réchauffer
et parfois
tu lis un livre
pour la même raison."

Motet médiéval tardif extrait du Codex de Montpellier, cité par le poète américain Charles Bernstein dans le livret de Shadowtime (1999-2004), opéra en sept scènes de Brian Ferneyhough sur la vie et l’œuvre de Walter Benjamin
 


1 Comments:

Anonymous alezandro said...

Oui le feu intérieur que procure les joies de la lecture qui dévore l'âme et le coeur est l'équivalent du feu qui te réchauffe le corps!

1.3.16  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home