mercredi, mai 24, 2017

La multiplicité de l'être

 "Être soi-même, c'est accepter d'être multiple et que notre noyau soit constitué de cette somme d'identités. La plus grande liberté, celle qui distingue l'être humain de toutes les autres espèces, c'est précisément de pouvoir à tout moment se réinventer en exploitant chaque possibilité qui nous est offerte."
           Jan Kjærstad

La vie humaine, cette longue course à pied entre équilibres et déséquilibres. On songe au merveilleux "tomber sept fois, se relever huit" de Philippe Labro. Chaque chute donne la possibilité d'une aventure neuve, inédite, qui est le propre de l'être humain. De chute en chute, l'enfant apprend à se tenir debout et à marcher, les notes malhabiles au clavier deviennent sonate, l'adolescente gourde devient danseuse, l'ouvrier aux mains calleuses construit des cathédrales. De chaque échec naît un être neuf qui réinvente tous les autres et les contient.


Lu dans:
Jan Kjærstad. Le séducteur.  Éd Monsieur Toussaint Louverture. 2017. 640 pages. 

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home