mercredi, avril 29, 2015

L'énigme Majorana

"Sur une trentaine de feuillets fragilisés par les années, je retrouve la même écriture régulière et constante que dans les Volumetti, mais cette fois il n'y a ni calculs ni équations. Je suis pour ainsi dire aimanté. L'écriture est la façon la plus palpable, la plus corporelle, qu'a un disparu de réapparaître. Un manuscrit autographe est comme une résurrection, un silence calligraphique qui dit presque tout."
 E. Klein

Ettore Majorana était réputé parmi les physiciens du début du XXe siècle comme un des plus géniaux de tous. Sa disparition soudaine et demeurée inexpliquée au printemps 1938 a ajouté à son mystère. 

 
Lu dans:
Etienne Klein. En cherchant Majorana. Le physicien absolu. Folio 5891. Gallimard 2013. 200 pages. Extrait pp 83, 84