lundi, avril 25, 2016

Leçon de conduite


« Que sait du désert celui qui ne regarde qu’un grain de sable ? »
            Erik Orsenna

La pratique de la moto nous apprend l'importance de bien porter le regard, au loin de préférence. Si les yeux se fixent sur un obstacle au milieu de la route, on est certain de le heurter car vision et locomotion sont liées sur le plan fonctionnel. Cela porte un joli nom: l'intentionnalité. Cette intégration devient un handicap lorsque vous conduisez une moto, et doit être délibérément neutralisée. Apprendre à détourner le plus vite possible les yeux des obstacles et fixer son regard sur la trajectoire désirée constitue le b.a-ba du motard. C'est aussi une belle piste de réflexion pour la conduite de son existence. 

Lu dans:
Erik Orsenna. Madame Bâ. Fayard. 2003. 496 pages

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home