lundi, février 13, 2017

Réinventer le monde


"Détendue     l'étendue me fait signe derrière des collines amoncelées
et le lointain perce    lumineux comme la lune dans la nuit."
            Hannah Arendt

Opéré de la cataracte, il revoit l'horizon, ses couleurs et sa lumière. Celle-ci pénètre à nouveau par ses pupilles et il se sent comme illuminé de l'intérieur. L'instant d'avant, c'était le même monde pourtant,  mais tout gris. Le voilà soudain paré soudain d’oripeaux comme pour une fête. Le pouvoir des lentilles sur la réalité est surprenant. Notre regard transforme le monde.



Lu dans:
Hannah Arendt. Heureux celui qui n'a pas de patrie. Poèmes de pensée. Rassemblés par Karin Biro. Payot. 240 pages. 2015. Extrait p.179

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home