jeudi, juin 21, 2007

la lampe allumée pour nourrir le matin

"Même si parfois,dans ta chambre solitaire,
l'obscurité efface de chaque chose la patience des contours,
laisse la nuit peser de toutes ses paupières.
N'aie crainte,
la nuit se consume toujours dans l'écho d'une lampe allumée,
d'une lumière à t'attendre pour nourrir le matin."

Ph Mathy
________________________________________________________________________________________

mercredi, juin 20, 2007

Bernard et Bianca inaugurent un vieil été

"Alouette
Alouette si tu t'envoles
Tu me sauras à ton école
Quand tu iras dans tes hauteurs
J'affronterai mes profondeurs"

Guillevic

Curieux été. Premier jour, et l'impression d'y avoir été déjà, depuis avril. Il y a comme une perte de repères, bien dans l'air du temps, et qui ne se limite guère au climat. On découvre des classes où des profs donnent cours (un 21 juin!) devant cinq élèves, un Sarkozy hilare entouré de Christine Boutin et Fadéla Amara, un Pape rappelant que la voiture ne saurait être symbole de puissance et bénissant une mer de Ferrari rassemblées place Saint Pierre, le couple Clinton jouant à Bernard et Bianca pour la bonne cause électorale. Bel été tout de même!

________________________________________________________________________________________

sagesse de Guillevic

"Avoue
Ce qui t'intéresse
C'est tenir dans ta main
Une chose
Où se raconte l'univers. . . "

Guillevic

dimanche, juin 17, 2007

le ciel comme paysage

"Pour le papillon, la propriété, c'est le vol."
Albert Willemetz

Je vous souhaite une bonne semaine
CV.

mercredi, juin 13, 2007

dans la durée

"Le courage est une vertu de l'instant, tandis que la fidélité est vertu de la durée."
Jankélévitch

Mais il faut souvent du courage pour être fidèle, commentaire ajouté par Isabelle Dagneaux qui me transmet cette pensée.

Je vous souhaite une bonne semaine
CV.

l'espace devant soi

"Les conquêtes sont aisées à faire, parce qu'on les fait avec toutes ses forces.
Elles sont difficiles à conserver parce qu'on ne les défend qu'avec une partie de ses forces."

Montesquieu

lundi, juin 04, 2007

sagesse de Valéry

« La guerre est le massacre de gens qui ne se connaissent pas au profit de gens qui, eux, se connaissent mais ne se massacrent pas ».

Paul Valéry

paradoxe de la lumière

"Je ne suis pas née, dit l'ombre
Je viens quand le soleil est là."

Henry Bauchau.

dimanche, juin 03, 2007

entre rêve et réalité

"Pourquoi sommes-nous venus, nous les porteurs de rêves,
si ce n'est pour montrer comme la réalité est vaste
et comme elle nous suffit."

Henri Bauchau. Gengis Khan

Je vous souhaite un bon dimanche
CV.

samedi, juin 02, 2007

Desnos, parti de Compiègne

"Vous qui n'avez pas peur de la mort essayez donc un peu l'ennui."

Robert Desnos, La Liberté ou l'Amour (1927), éd. Gallimard,

Robert Desnos, poète français, né le 4 juillet 1900 à Paris, mort le 8 juin 1945 au camp de concentration de Theresienstadt en Tchécoslovaquie. Le poète aura été l'un des membres les plus actifs du groupe surréaliste. Selon André Breton, il "parl[ait] surréaliste à volonté". Desnos, lui-même, déclarait avoir fait "acte de surréalisme absolu". Résolument tourné vers l'amour et la liberté, et d'abord séduit par l'audace des expériences poétiques dont Breton est l'animateur, il revient au cours des années 1930 à des formes plus traditionnelles, ne négligeant pas le vers rimé, tout en lui offrant des perspectives inusitées et un élan original et unique.

En 1971, Jean Ferrat interprète Robert le diable, poème dédié par Louis Aragon à la mémoire de son ami tragiquement disparu. La chanson avait été créée, auparavant, par Christine Sèvres (1931-1981), alors épouse de Ferrat :

"Je pense à toi Desnos
qui partis de Compiègne
Comme un soir en dormant
tu nous en fis récit
Accomplir jusqu'au bout
ta propre prophétie
Là-bas où le destin de notre siècle saigne…"

Toutes ces mélodies et noms étrangers qui bercèrent notre mémoire ont une histoire...

Je vous souhaite un bon week end