vendredi, juillet 07, 2017

Road movie

"Hamlet descendant
à moto
une route obscure
porte un blouson
cuir noir et bottes
il n'a nulle part
où aller
et va rouler
toute la nuit."
      Richard Brautigan

Faute de destination il va errer toute la nuit sur Internet. Hier il a eu quarante ans, est-ce un hasard si l'expression "mise en quarantaine" signifie isolement? A une autre époque, il aurait pris un bateau avec de vrais voyageurs qui allaient loin, ou qui partaient sac au dos sur la route en terre, puis envoyaient de l'argent de là-bas, pas des cartes postales. Bien peu revenaient, mais c'était la vraie vie. Sa vie à lui, d'aujourd'hui, l'ennuie, sa femme l'ennuie, son boulot aussi. Il dit que son existence s'écoule dans le sable, et que le sable reste sec: il vit à l'oeil. S'il était un road movie, ce serait le ring de Charleroi parcouru durant des heures en tournant en rond, n'arrêtant que pour l'essence. Parfois la vie est trop grande pour ceux qui n'ont pas de mode d'emploi. 

Lu dans:
Richard Brautigan. Il pleut en amour. 1997.  Journal japonais. 2003. Le Castor astral. Collections Points 2003. 400 pages. Extrait pp. 30-31
Trad. de : Hamlet on a motorcycle / coming down a dark road. He is wearing / a black leather jacket and boots. / l have nowhere to go. / l will ride all night. /

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home