mardi, mai 09, 2017

Petit éloge de la nuit

 "Le rêve est l’aquarium de la nuit."
Victor Hugo

"Je regarde en moi cette vie souterraine qui s’agite en silence et projette sa fascination. (..) L’envers du moi s’y fait jour. Le jour ne crée pas cette intimité avec soi-même, cette sensation d’être au plus près de qui l’on est."  (Ingrid Astier)

Longtemps j'ai souri de l'insistance des patients à ne pas oublier leur somnifère lors du renouvellement de leurs prescriptions. Je ne souris plus. Avec les nuits sans sommeil réapparaissent les soucis sans fin que le jour charrie, potentialisés par un insidieux effet de boucle dont se nourrit l'imaginaire d'un avenir pire encore que la réalité. Le sommeil leur permet de se retrouver au plus près d'eux-mêmes, à des âges de l'existence où ils furent heureux, où ils avaient un avenir, où aimer avait un visage. Dormir est le cadeau d'une journée.


Lu dans:
Ingrid Astier. Petit éloge de la nuit. Éditions Gallimard. Coll. Folio. 2017. Extrait : Exergue et pp.17,18

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home