jeudi, avril 27, 2017

La gratitude

 «  La gratitude est un second plaisir, qui en prolonge un premier: comme un écho de joie à la joie éprouvée, comme un bonheur en plus pour un plus de bonheur.  »
            André Comte-Sponville

Il dépose sur le bureau ce que sa terre natale produit de meilleur, une fiole d'huile d'olive, quelques grammes de truffe et son sourire. Il donne un visage à la gratitude, ce "mélange subtil de surprise, de joie, d’émerveillement, de connexion nous faisant prendre conscience que les êtres humains peuvent être une source de bien-être les uns pour les autres (Rebecca Shankland)". Je partage son émotion, procurée par une générosité non-intentionnelle et désintéressée: la gratitude n'est pas un plaisir solitaire, et encore moins une rémunération, mais se range parmi les bienfaits d'un quotidien partagé, transformant nos lieux de vie en enclaves paisibles et complices. En une fraction de seconde jaillit une étincelle de plénitude comme face à un paysage infini, un repas savoureux, un vin d'exception, la reconnaissance de vivre un instant unique. Elle est "ce qui nous permet de reconnaître au mieux la part de l’autre dans notre bonheur, la part de ce qui nous transcende aussi. Développer la gratitude constitue donc un moyen efficace d’aiguiser notre attention à mieux percevoir les intentions, gestes et égards dont nous sommes si souvent bénéficiaires au cours d’une journée, mais que nous oublions en général presque aussitôt (Ibid)."  Que nous souhaiter de plus? 

Lu dans:
Rébecca Shankland. Les pouvoirs de la gratitude.  Éditions Odile Jacob. 2016. 169 pages. Extrait pp. 20-21.
André Comte-Sponville. Petit traité des grandes vertus. Presses Universitaires de France. Collection : Perspectives critiques. 1995. 391 pages. 

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home