jeudi, avril 27, 2017

Avec le pied

  "Dire merci avec le pied, l’expression amuse parce que c’est du cœur qu’est supposée s’exprimer la reconnaissance, et aussi parce que si le visage ou les mains sont les vecteurs naturels des interactions humaines brèves, les pieds sont rarement employés."
                R. Shankland

Les motards me comprendront: entre eux, la communication passe par le pied. Sur deux roues avec casque, il est inutile d'exprimer quoi que ce soit avec le visage, et dangereux avec les mains. D'où la persistance de ce petit signe de reconnaissance, ou de complicité, que se font les motards lorsqu'ils se croisent ou se dépassent, étendant la jambe plutôt que le bras. Je mis quelques jours à en comprendre le code, discret signe de connivence comme cela se pratiquait entre chauffeurs au temps des premières automobiles sur les routes campagnardes. Le jour où les motocyclistes l'abandonneront signera la fin d'une époque. 


Lu dans:
Rébecca Shankland. Les pouvoirs de la gratitude.  Éditions Odile Jacob. 2016. 169 pages. Extrait pp. 20-21.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home