mardi, mars 21, 2017

Repeint au vin blanc

"Matin de printemps
même mon ombre
déborde de vie
A l'ombre des fleurs de cerisier
il n'est plus d'étrangers."
        Kobayashi Issa  ( 1763-1828 )

Comme un friselis dans l'air, un timide début de chaleur et la semaine prochaine la mort de l'heure d'hiver. On se sent déjà mieux.


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home