vendredi, octobre 28, 2016

Aux sources du fleuve

"Et ce fleuve, cet enchantement, toujours, et de jour et de nuit, vide ou peuplé de jonques, d'appels, de rires, de chants et d'oiseaux de mer..."
       Marguerite Duras. L'Amant. .1984

Embarquer sur le Mékong fait surgir le fantôme de la jeune fille, et de l'amant. De la vie qui passe aussi, on remonte un fleuve comme on déroule sa propre histoire. Du Mékong il se dit qu'il prend naissance dans le lointain Himalaya, cela laisse place au rêve.


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home