mercredi, août 31, 2016


"Et soudain la lumière du matin      comme au début du monde
le chant du merle            comme un premier chant
quelle merveille que ce matin
merveille que ce monde
De la douceur de la pluie dans les rayons du soleil
à la première rosée sur l'herbe tendre
émoi d'un jardin humide
que foule un premier pas
Je fais mienne cette lumière    je fais mien ce matin
serais-je au paradis ?
l'esprit en fête
quelle merveille que ce nouveau matin
ce jour nouveau     ce monde nouveau ."
            Cat Stevens

On garde tous en nous un premier septembre, peur et espoir mêlés de savoirs neufs, envie folle de recommencer quelque chose au départ d'une page vierge. La petite Aurore, cinq ans, interrogée sur le plus beau jour de ses vacances cite sans hésiter ce jour de rentrée à l'école en troisième maternelle "parce que j'ai hâte d'apprendre le flamand".  On a une part d'aurore en nous.


Lu dans:
Morning Has Broken. Cat Stevens, reprise d'un cantique sur une mélodie traditionnelle gaélique.



1 Comments:

Anonymous Tania said...

Heureuse de vous retrouver en réécoutant cette belle chanson et avec ces mots de bonne rentrée.

1.9.16  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home