samedi, février 13, 2016

La vie comme elle vient


"J'en suis encore à m'demander     après tant et tant d'années
A quoi ça sert de vivre et tout         à quoi ça sert en bref d'être né
Contre vents et marées     il me reste pourtant
envers et contre tout
chevillé dans le cœur     un rêve de bonheur, 
Un jour nouveau qui se lève chasse mon chagrin
Un geste     un regard     un mot     un ami qui vient
Deux arbres dressés dans le ciel     la lune et la nuit
Deux amoureux dans un champ         font comme leurs parents
Une fille qui revient         d'un voyage très loin."
            Béranger. Tranche de vie. Tous ces mots terribles

Après tant et tant d'années on s'aperçoit qu'il ne sert à rien de se poser la question "A quoi ça sert"?  Mais que la vie se suffit à elle-même, comme la beauté, comme la poésie, comme l'amitié sans qu'on ait à y trouver ni une cause ni un but.  L'amusante contraction de deux textes totalement distincts de François Béranger débouche sur une belle convergence.

1 Comments:

Anonymous Tania said...

Oh, merci de me rappeler cette belle chanson, si souvent écoutée et chantée !

15.2.16  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home