mardi, février 09, 2016

Dissonances


« Si on supprime l’ancienne orthographe, plus personne ne saura écrire sans faute, et ceux qui savaient écrire ne sauront plus le faire correctement »
            Jean-Pol Vanden Branden (de la Royale association belge des cruciverbistes)

On s'amuse à relire John Lydon, chanteur parolier des Sex Pistols, qui proférait que "les fausses notes, ça n'existe pas".  Plus de 2.400 mots ont été rectifiés par l’Académie française, simplifiés, supprimant  l’accent circonflexe lorsque celui-ci n’apporte pas de nuance indispensable, le trait d’union des mots composés de entre, extra et contre, et simplifie les casse-tête comme oignon (qui devient ognon) et nénuphar (nénufar). Cela fait aussi mal aux puristes de la langue qu'une dissonance aux musiciens classiques. Ognon, une fausse note?


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home