mercredi, janvier 27, 2016

Débat au Parlement européen


«La colère est nécessaire, on ne triomphe de rien sans elle si elle n'échauffe le cœur. Elle doit donc nous servir, non pas comme chef, mais comme soldat.»
Aristote

Moment rare, l'intervention de Louis Michel au Parlement européen ce mardi en fin de débat consacré à la réforme du droit d’asile votée par le Danemark. Colère homérique, tant contre les mesures danoises, que contre le «  simulacre de débat  » auquel s’est adonné le Parlement européen.  Il y a la violence meurtrière des ceintures d'explosifs, bien dissimulées sous les habits amples et dans la foule anonyme, et celle - à laquelle j'adhère - de la parole qui explose dans une enceinte démocratique. 

Lu dans :
Aristote cité par Bruno Gaccio. Mais non madame Martin c'est pas compliqué l'économie. Ed Les Liens qui Libèrent. 2015. 192 pages. Extrait p 8


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home