samedi, juin 06, 2015

Lampedusa

 «A force de tant voir, on ne voit plus rien»
    Geneviève Damas, récit de Lampedusa



Lu dans:
Béatrice Delvaux. Et si nous faisions, avec eux, ce voyage en barbarie. Editorial Le Soir du samedi 6 juin 2015.

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home