mardi, mai 05, 2015

Sagesse de l'écuelle


"Voyant un jour un petit garçon qui buvait dans sa main, il prit l'écuelle qu'il avait dans sa besace, et la jeta en disant : Je suis battu, cet enfant vit plus simplement que moi!"
        Diogène
 
Avec ou sans écuelle, notre époque boit les paroles de Diogène le cynique avec amusement. Elle paraît moins à l'écoute de ceux qui vivent comme lui à l'encoignure des portes au centre-ville, sur les trottoirs d'infortune. Leur dénuement est sans doute moins choisi, et puis, et puis. En fait ils nous font honte à nous, et la honte n'est guère amusante.



Lu dans:
Diogène Laërce, Vie, Doctrines & Sentences des philosophes illustres, Livre VI .

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home